Mécanique automobile

L'activité s'exerce au sein d'entreprises de réparation, de garages, de concessions automobiles, des armées... en relation avec différents intervenants (clients...).

1

Définition
Effectue les réparations, révisions, contrôles périodiques de véhicules automobiles particuliers ou industriels selon les règles de sécurité et la réglementation.
Détecte les dysfonctionnements et détermine les solutions techniques de remise en état du véhicule et des équipements ; change ou répare les moteurs, boîtes de vitesse, embrayages, suspensions, démarreurs...
Teste le véhicule et réalise la mise au point et les réglages.
Renseigne les supports de suivi d'intervention et transmet les informations au service concerné.

Accès à l'emploi métier
Cet emploi/métier est accessible avec un diplôme de niveau CAP/BEP à Bac (Bac professionnel...) en mécanique automobile, électricité automobile, moteurs thermiques...
Il est également accessible avec une expérience professionnelle dans le même secteur sans diplôme particulier.
Un diplôme de niveau Bac+2 (BTS, DUT...) peut être demandé selon la technicité.
Les permis B, BE, C, C1, CE, C1E, D, D1, DE, D1E (précédemment B, C, D et E) peuvent être exigés.

Conditions d'exercice de l'activité
Elle peut impliquer des déplacements.
Elle varie selon le secteur (véhicules particuliers, industriels...) et le type de structure (entreprise artisanale, garage, concessionnaire...).
Elle peut s'exercer les fins de semaine, jours fériés, de nuit et être soumise à des astreintes.
Elle peut impliquer des positions pénibles et le port de charges.
Le port d'équipements de protection (gants, chaussures de sécurité...) est exigé.