Gard | Créer un lien de confiance

Pôle emploi attache, en tant que référent, un conseiller dédié à chaque entreprise. Une méthode qui permet d’instaurer une relation unique comme le montre l’exemple de Senfas.

« Pôle emploi est à l’écoute de nos problématiques. », A. Tansini

Responsable ressources humaines dans l’entreprise Senfas, Alexandra Tansini a noué une vraie relation avec Vanessa Maloum, la référente Pôle emploi dédiée à son entreprise. Basée à Méjannes-lès-Alès, dans le Gard, Senfas a été fondée par Michel d’Ozenay en 1987 et rassemble aujourd’hui 70 personnes.Spécialisée dans l’alimentation bio, l’entreprise, qui prend de l’ampleur depuis trois ans, est donc en phase de recrutement. Elle propose notamment des postes opérationnels, comme des prépara-teurs de commandes, ou des emplois de support, par exemple au service commercial. « Nous avons également renforcé notre service qualité », précise Alexandra Tansini. C’est ainsi que la société sollicite régulièrement le service employeur de Pôle emploi Alès Avène.

senfas NL ENTREPRISES.JPG
Alexandra Tansini, DRH satisfaite de sa journée de job dating le 19 mai dernier à Alès Gardon, échanges avec Madame la Préfète du Gard et Thierry Lemerle Directeur Régional Pole emploi Occitanie  en présence des équipes du territoire.
 

Une meilleure connaissance de l’entreprise

« Cela fait un peu plus d’an que je travaille avec eux », explique Vanessa Maloum. De quoi installer un lien de confiance entre les deux parties et surtout, en tant qu’interlocuteur privilégié, apporter la meilleure réponse au besoin de l’entreprise. « On a une connaissance de leur fonctionnement, des méthodes de travail et de leur culture. Cela nous permet de leur proposer des profils plus cohérents et ciblés dans notre présélection. » Cette relation particulière permet aussi d’adapter les offres de l’entreprise aux candidats quand les profils recherchés sont trop spécifiques. Ce fut le cas récemment avec Senfas. « Nous voulions un préparateur de commandes qui aurait aussi un permis poids lourd », indique Alexandra Tansini. Un poste précis qui sera pourvu grâce à une action de formation préalable au recrutement (AFPR) proposée par l’équipe de l’agence d’Alès Avène.

Une collaboration dans les deux sens

En outre, le rôle de Pôle emploi est aussi de présenter à l’entreprise les dispositifs qui peuvent lui être utiles. « Ce n’est pas juste une boîte aux lettres où on dépose des offres, ils vont bien au-delà. Même quand on rencontre d’autres conseillers, ils ont à cœur de nous accompagner. » En effet, en cas d’absence, le référent transmet les informations au reste de l’équipe qui ainsi traite efficacement les demandes de l’entreprise concernée. « Les interlocuteurs sont donc toujours des personnes qui connaissent le tissu économique de leur bassin. » Cette collaboration de proximité fonctionne également dans l’autre sens, quand c’est l’entreprise qui est contactée : « Notre relation nous permet de les mobiliser plus facilement sur certains événements », note Vanessa Maloum. Ainsi, Senfas a participé à un job dating le 19 mai dernier. L’occasion, évidemment, de découvrir de nouveaux profils, parfois atypiques, pour de futurs recrutements et par là même de créer encore des liens avec l’équipe Pôle emploi. La relation de confiance établie en sort renforcée.

« Pôle emploi n’est pas juste une boîte aux lettres où on dépose des offres, ils vont bien au-delà. » Alexandra Tansini, respon-sable RH chez SENFAS.

bandeau-illustration-740x200px-NLent-Agro.jpg