Quand l’agriculture accueille un jeune à bras ouverts : il était une fois aux Cabannes (09)

Rencontre avec Philippe Lacube - dirigeant du GAEC des Quiès et de Bienvenue à la Ferme, Hugo Stroh - jeune recruté & Karine Henenbelle - conseillère au Pôle emploi de Foix

Monsieur Lacube, pourquoi faire appel à Pôle emploi Foix ? Pourquoi recrutez-vous actuellement ?

Philippe Lacube*, dirigeant du GAEC des Quiès et de Bienvenue à la Ferme
En tant que président de la Chambre d’Agriculture de l’Ariège et employeur, j’ai été informé par Pôle emploi de l’existence du dispositif Parcours Emplois Compétences.
Je connaissais bien un jeune que j’avais pris sous mon aile pour l’aider à devenir éleveur.
J’ai pensé utile de recourir au PEC pour accompagner Hugo dans son parcours professionnel.
Je l’ai donc recruté en Contrat Initiative Jeune dans mon entité (NDLR : le GAEC, sa structure agricole).
J’ai ainsi pu lui proposer de l’accompagner sur le terrain et de lui faire découvrir concrètement le métier d’éleveur.
Je souhaitais aussi qu’il puisse suivre deux formations courtes de trois jours (accessibles aux exploitants et salariés agricoles) mais qui lui seront utiles :
- une sur le fait de garantir la santé des animaux dans le respect des pâturages
- et l’autre pour l’aider à être dans l’avenir, un chef d’entreprise avec des apports sur le volet comptable, la gestion et l’attribution des aides de la PAC.
Il pourra travailler ensuite avec nous au sein du GAEC ou seul,  en fonction de ses projets.

*Philippe Lacube gère dans son élevage un troupeau de 80 boeufs et de cochons gascons, et a également un restaurant et un magasin.

Hugo Stroh, pourquoi travailler dans le secteur agricole ?

Hugo Stroh, 19 ans :
J’ai toujours voulu travailler dans le domaine agricole et en plein air, mon père avait des brebis dont je m’occupe depuis longtemps. J’ai obtenu un BEPA en production animale, puis un Bac en juin dernier, en conduite de gestion d’entreprise agricole et production animale. Ne souhaitant pas poursuivre mes études, j’ai fait la connaissance de M. Lacube qui a proposé de m’accueillir. J’ai en effet la volonté de devenir éleveur, mais ce n’est pas si simple. Il connait très bien son métier, et va pouvoir me transmettre à la fois des compétences et aussi des connaissances.
Grâce à lui et à Pôle emploi, j’ai pu démarrer le 1er décembre mon emploi en CUI CIE (contrat qui s’achèvera le 31 août prochain). J’ai aussi pu obtenir la validation des deux formations nécessaires à la découverte et à la prise en main du métier d’éleveur, un jour, c’est un projet.

Et du côté de Pôle emploi ?

Karine Henenbelle, conseillère au Pôle emploi de Foix :
Nous travaillons en partenariat avec la Mission Locale sur le suivi des jeunes de notre territoire.
Pour Hugo, je me suis attachée à vérifier l’éligibilité de sa candidature et j'ai pu valider le parcours de formation recherché.
Quant à M. Lacube, c’est un employeur très engagé en matière d’emploi, et particulièrement attentif aussi à la situation des jeunes, notamment ceux rencontrant des difficultés.
Il est en adéquation avec l’orientation professionnelle de Hugo afin qu’il devienne un jour éleveur.
J’ai été ravie d’avoir pu concrétiser la mise en place de cette collaboration.

netb_bandeau_foix_agriculture.png