Quand l'école facilite l'embauche d'une jeune : une belle histoire en Lozère (48)

Rencontre avec Lynda Clauzier - directrice de l'école "La Présentation" (48), Léa Béduer - jeune recrutée et Pierre-Nicolas Clichy - conseiller entreprise au Pôle emploi de Mende.

Madame Clauzier, pourquoi faire appel à Pôle emploi Mende ? Pourquoi recrutez-vous actuellement ?

Lynda Clauzier, directrice :
L’école La Présentation, OGEC Le Malzieu, est une école privée sous contrat, située dans cette commune rurale de Lozère d’environ 1000 habitants. Nous avons 75 élèves de la Très Petite Section de Maternelle au CM2.
Nous recherchions une aide maternelle pour les temps de garderie mais aussi pour accompagner nos instituteurs.
Il s’agissait d’une offre d’emploi en remplacement d’une personne qui souhaitait changer d’activité au bout de neuf ans de collaboration.
Nous avons confié cette offre à Pôle emploi Mende, et avons reçu des candidatures, dont celle de Léa Beduer. Léa avait déjà travaillé dans le secteur de l’éducation et notamment pour une autre école de Lozère, ce qui a retenu mon attention. Je lui ai proposé un contrat à durée indéterminée et j'ai pu bénéficié du dispositif PEC jeunes. Elle souhaitait aussi revenir en Lozère, car ce sont les terres de sa famille.
Nous sommes attachés aux personnes qui souhaitent s’investir dans notre territoire.

Léa Béduer, pourquoi travailler dans ce secteur de la petite enfance ?

Léa Béduer, 22 ans :
J’étais domiciliée à Port de Bouc dans les Bouches du Rhône. Je suis originaire de Malzieu-Ville où résident mes grands-parents. J’ai multiplié les expériences et petits boulots.
J’étais inscrite à Pôle emploi en PACA depuis un an, et à 22 ans, je voulais trouver un premier emploi stable.
J’ai vu cette offre qui était une véritable opportunité d’emploi et qui me permettait aussi de retrouver mes racines.
J’ai toujours aimé m’occuper des enfants. J’ai un CAP petite enfance et les enfants dont je m’occupe en journée ont de 3 à 6 ans et jusqu'à 11 ans en garderie. Je suis ravie de travailler dans cette école en Lozère tout en étant recrutée en CDI de 26 heures.

Et du côté de Pôle emploi ?

Pierre-Nicolas Clichy, conseiller entreprise à Mende :
Ce recrutement est une vraie réussite. J'ai pu accompagner la personne qui quittait son poste à l'école, dans son projet de création d’entreprise.
Et en plus, quand Madame Clauzier nous a confié l’offre pour la remplacer, nous avons recherché ensemble la bonne personne. Je l'ai aussi conseiller sur le bon dispositif pour concrétiser le recrutement de Léa. L’employeur et la salariée sont satisfaits, c’est l’essentiel.

netb_bandeau_mende_aide_maternelle.png