La mobilité en Europe avec Erasmus + Pôle emploi, ça continue.

Bonne nouvelle : le motif « raison professionnelle » permet de partir dans un pays européen pour enrichir son parcours d’une expérience à l’international dans le cadre du dispositif Erasmus+ Pôle emploi.

La période pourrait laisser penser que les stages à l’étranger sont retardés voire, annulés. Et pourtant des solutions existent pour faire aboutir les projets. Vous peuvez toujours bénéficier d’une mobilité physique en Europe, dans le respect de contraintes sanitaires en vigueur dans le pays d’accueil. Parfois le télétravail s’impose ! C’est le cas d’Eva, qui est partie en stage professionnel aux Pays-Bas de janvier à juillet 2020. "Mes missions consistaient en de l’assistance au suivi des projets, notamment ceux portés sur la coopération avec d’autres structures à l’échelle européenne. Bien sûr, tout a été chamboulé très vite avec la pandémie de covid19, mais j’ai quand même réussi à faire des choses intéressantes ! J’ai appris à prendre des responsabilités dans un projet, à animer des réunions et...à faire du télétravail ! Je recommande vraiment une telle expérience, car elle m’a permis de sortir de ma zone de confort, d'approfondir non seulement un métier mais aussi une autre manière de travailler, une autre culture. On en revient beaucoup plus riche humainement."

De la danse à distance ?

La mobilité virtuelle quant à elle peut répondre aux inquiétudes de personnes qui n’envisagent plus de résider dans un pays étranger en période de COVID. Mais pas uniquement. Les structures accueillant les stagiaires peuvent y trouver un intérêt pour les projets développés. C’est le cas de Movement Artisans à Berlin qui a proposé un stage à distance en décembre 2020 et janvier 2021, à une danseuse chorégraphe vivant à Marseille. Ainsi, la structure a pu tester son programme de cours de danse à distance et la solution technique utilisée et la stagiaire aller au bout de son parcours de certification. "A travers ce stage, j'ai pu travailler à distance avec les outils informatiques liés à la pratique de l'Axis Syllabus et observer comment se structurent des cours en ligne. Cette mobilité a servi mon projet professionnel car elle m'a maintenue active dans ma démarche. Elle a été une alternative importante aux restrictions dues à la pandémie. Même si elle ne remplace pas l'importance de travailler en présentiel avec une équipe, surtout dans le domaine de la danse, cette expérience m’a permis de ne pas lâcher complétement le fil d'une démarche d'apprentissage et de formation. Ça m'a vraiment permis de maintenir un cadre pour travailler et développer mes compétences."

Erasmus + Pôle emploi, un programme pour tous

Pour rappel ce programme est ouvert aux demandeurs d’emploi de plus de 18 ans, sans restriction d’âge ni de diplôme. Le stage à l’étranger doit apporter un bénéfice pour la recherche d’emploi à son retour en France. La bourse mobilité octroyée permet de financer le voyage, le transport sur place, le logement…

Les conditions pour candidater :

  • être demandeur d’emploi inscrit depuis 2 mois ou plus,
  • être disponible pour toute la durée de la mobilité en Europe,
  • démontrer la pertinence d’une mobilité Erasmus+ dans le cadre de leur projet de retour d’emploi,
  • savoir tenir une conversation simple en anglais et/ou dans une des langues des pays susceptibles d’être proposés.

Où et quand partir ?

  • Les destinations sont proposées au regard des opportunités de stages en lien avec le projet professionnel et les aptitudes linguistiques des candidats : principalement Allemagne, Espagne, Italie,
  • La préparation au départ est prévue quelques semaines avant le départ en stage (entretiens / préparation individuelle à distance et ateliers collectifs à Marseille ou Nice),
  • Les départs ont lieu par vagues tout au long de l'année.

Envie de candidater ? Envoyez-nous un mail à erasmuspaca.demandeursdemploi@gmail.com