Pôle emploi/Prism'emploi : améliorer le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi et des salariés intérimaires

Pour améliorer le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi et des salariés intérimaires face aux conséquences d’une crise économique et sociale sans précédent, 29 agences d’emploi adhérentes à Prism’emploi La Réunion et les 17 agences de Pôle emploi La Réunion ont décidé de renforcer leur coopération en signant un accord régional le 30 juin 2021.

Cet accord est la première déclinaison régionale de l’accord cadre national d’une durée de 3 ans signé par Pôle emploi et Prism’emploi le 12 mai 2021.
Les deux acteurs s’engagent à mobiliser conjointement leurs ressources et leurs expertises pour améliorer le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi. Ce partenariat a aussi pour objectif de pallier la pénurie de compétences et de façon générale de développer des synergies territoriales entre les deux réseaux. En signant cet accord, Pôle emploi et Prism’emploi, organisations aux missions complémentaires, ont ainsi souhaité renforcer leurs relations et l’efficacité de leurs dispositifs en coordonnant mieux leurs initiatives dans les territoires.

Cet accord cadre régional s’articule autour de quatre axes majeurs :
1. Développer les relations entre les réseaux de Pôle emploi et de la branche du travail temporaire et du recrutement pour contribuer à une meilleure connaissance de leurs offres de services respectives. Pour ce faire, les deux organisations communiqueront de manière régulière et organiseront des rencontres entre les personnels de leurs agences. Les représentants territoriaux de l’OPCO de la branche du travail temporaire, AKTO, et du fonds d’action sociale, le FASTT, seront étroitement associés à ces rencontres ;
2. Agir ensemble pour faciliter et fluidifier le sourcing de candidats, en accordant une importance particulière aux demandeurs d’emploi en situation de handicap et aux personnes les plus éloignées de l’emploi;
3. Agir sur les offres d’emploi difficiles à pourvoir, notamment par la co-organisation d’actions sur les métiers pour lesquels des besoins en recrutement sont identifiés.
4. Favoriser les reconversions des demandeurs d’emploi, en mobilisant les outils de formation disponibles.