Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Bâtiment - Travaux Publics

Du projet au chantier : les 4 principaux acteurs

Zoom sur les différents acteurs de la filière Bâtiment.

La maitrise d'ouvrage : le client

La personne physique ou morale pour le compte de laquelle est réalisée l'ouvrage

Le maitre d’ouvrage est le client (donneur d'ordre). C’est à sa demande que les travaux de rénovation, de construction, de démolition… sont effectués.

Le client peut être :

  • un particulier (un propriétaire faisant faire des travaux dans sa maison),
  • une société civile (une entreprise construisant son siège social),
  • un promoteur (une personne ou entreprise qui fait construire des immeubles pour les vendre ou les louer)
  • l'État ou une collectivité locale (une mairie qui souhaite réhabiliter une école).

Le maitre d'ouvrage définit le cahier des charges : il fixe ses exigences en matière de prix, de délais, de qualité. Il veille au bon déroulement de l'opération de construction et devra procéder à la réception de celle-ci, une fois terminée.

La maitrise d’œuvre

La personne physique ou morale qui a en charge la réalisation d'un ouvrage

Pour réaliser son projet, le maitre d'ouvrage fait appel à un maitre d'œuvre.

Le maitre d’œuvre est celui qui conçoit l'ouvrage. Il dirige et contrôle l'exécution des travaux. Il livre le produit une fois terminé.

Il est chargé des fonctions architecturale, technique et économique. Le plus souvent, le maitre d’œuvre est un architecte. Mais il existe d’autres professionnels de la maitrise d’œuvre : ingénieurs, bureaux d’études techniques, ...

A noter : Lorsqu’un particulier fait appel à un professionnel pour réaliser des travaux dans son logement, l’entreprise de Bâtiment est souvent son seul interlocuteur. Dans ce cas, il n’y a pas de maitre d’œuvre.

Les entreprises du Bâtiment

Celles qui réalisent l'ouvrage

Cela peut être :

  • une entreprise générale (engagée contractuellement pour la totalité des travaux),
  • une entreprise titulaire d'un seul lot (elle n'est engagée contractuellement qu'à l'égard des travaux relevant de son lot telle que la maçonnerie, la peinture, …),
  • une entreprise sous-traitante (elle n'est pas liée contractuellement au maitre d'ouvrage mais à l'entreprise qui lui sous-traite les travaux.

Le gros œuvre et le second œuvre constituent les deux grandes phases distinctes d'un ouvrage.

Le « gros œuvre »

« Gros œuvre » désigne l’ensemble des ouvrages d'un bâtiment qui composent son ossature et qui lui assurent à la fois sa stabilité et sa solidité.

Quelques métiers appartenant au domaine du gros œuvre : maçon, couvreur, charpentier, grutier, …

Une fois le gros oeuvre terminé, place ensuite aux finitions, réalisées par le second œuvre !

Le second œuvre

Contrairement au gros œuvre, les travaux de second œuvre ne garantissent pas la solidité du bâtiment mais rendent le lieu habitable.

« Second œuvre » fait référence aux différents travaux d'aménagements intérieurs : menuiseries intérieures, revêtement intérieur, peinture, isolation thermique et phonique, ventilation, climatisation, plomberie, électricité, ...

Quelques métiers appartenant au domaine du second œuvre : électricien, plombier - chauffagiste, installateur d'équipements sanitaires et thermiques, peintre en bâtiment, plâtrier - plaquiste, solier - moquettiste, serrurier - métallier, ...

Les fournisseurs

Pour construire, rénover ou entretenir, une entreprise utilise des matériaux, des composants, des outils, des engins de chantiers, des équipements de travail et de sécurité ... qu'elle se procure auprès de ses fournisseurs.

Pôle emploi Le Dossier : Bâtir son avenir