Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Les "News"

Quelles perspectives d’emploi au Canada ?

Un marché de l’emploi dynamique et un droit du travail flexible, le Canada reste une terre d’accueil pour les candidats à la mobilité professionnelle. Quelles sont les perspectives d’emploi dans ce pays qui accueille toujours plus de nouveaux arrivants ? On vous guide.

Vous avez le projet de partir pour le Canada où les opportunités de travail sont nombreuses.
Comment accéder au marché canadien, particulièrement porteur pour des candidats anglophones et francophones et où le besoin de main-d’œuvre qualifiée ne cesse de croître ?
Pôle emploi vous accompagne pour réaliser votre projet de mobilité professionnelle.

Une terre d’accueil pour les travailleurs étrangers

Le Canada compte près de 36 millions d’habitants dont 22% sont issus de l’immigration. En 2017, le pays a accueilli 300 000 résidents permanents et le gouvernement fédéral a mis en place un plan pluriannuel pour faciliter l’admission d’ici 2020, d’un million de nouveaux arrivants.

Pour soutenir sa croissance et son développement économiques, le pays mise sur l’accueil des travailleurs étrangers. L’immigration économique va s’accroitre fortement afin de répondre aux besoins démographiques et de main-d’œuvre. Avec une augmentation contrôlée et progressive du nombre de travailleurs étrangers, l’Etat fédéral veut ajuster ses ressources d’accueil pour assurer les meilleures conditions d’intégration de ses nouveaux résidents.

Des particularités culturelles à prendre en compte

Dans ce pays de culture anglo-saxonne, le marché de l’emploi est plus proche des normes américaines que de celles qui prévalent en France. En matière de droit du travail, la souplesse de la législation canadienne favorise la mobilité professionnelle. Un candidat peut ainsi, en peu de temps, trouver un emploi, en changer ou le perdre.

La société canadienne prône l’égalité des chances et la récompense par le mérite. Des valeurs encouragées dans le monde du travail qui valorise les compétences professionnelles et la rémunération compétitive.

Les perspectives d’emploi sont ouvertes à qui fait preuve d’adaptabilité, de flexibilité mais aussi de loyauté envers son employeur. La réserve et la neutralité restent de mise.

L'anglais et le français sont les langues officielles au niveau fédéral. Sans être un prérequis, le bilinguisme est donc un atout. Pour les Français, le Québec peut rester une destination privilégiée mais d’autres provinces telles que le Manitoba, le Nouveau-Brunswick, l’Ontario ou encore la Saskatchewan hébergent aussi des communautés francophones.

Un marché du travail porteur

  • Un taux d’emploi parmi les plus élevés des pays de l’OCDE
  • Un taux de chômage de 6% en moyenne
  • Une création d’emplois en croissance
  • Plus de 400 000 emplois vacants (source Guichet Emplois Canada)

Des postes vacants dans des secteurs variés

Les entreprises canadiennes recrutent dans divers secteurs : le tourisme, l’hôtellerie-restauration, l’informatique, la santé, l’éducation et le transport routier. Des offres d’emploi sont également disponibles dans les métiers de la construction, de la fabrication et des services.
En termes de postes à pourvoir, la Colombie-Britannique (à l’ouest), et le Québec (à l’est) viennent en tête. Pourtant, l’ensemble des provinces canadiennes connaît une pénurie de main-d'œuvre dans les métiers qualifiés, spécialisés et techniques.

Des rendez-vous à ne pas manquer

Si vous avez un projet canadien, "Destination Canada" et "Journées Québec" vous offrent de réelles opportunités d’emploi.
Pôle emploi, partenaire de ces deux forums de recrutement, réalise la présélection des candidats, en amont de l’événement et l’accès à l’événement est réservé aux candidats présélectionnés.

destination canada

 

C’est le rendez-vous incontournable pour l'expatriation temporaire ou permanente vers le Canada. Le forum emploi Destination Canada est organisé chaque automne, à Paris et à Bruxelles, par l’ambassade du Canada en France, en partenariat avec Pôle emploi et les services publics de l’emploi belges (Forem, Actiris et VDAB).
Chaque année, des employeurs canadiens participent à l’événement avec des centaines de postes à pourvoir dans des secteurs variés.

Tout savoir sur Destination Canada et s’inscrire

 

Journées Québec

Les Journées Québec constituent une occasion unique pour les candidats de rencontrer plusieurs dizaines d’employeurs québécois. L’événement a lieu deux fois par an, à Paris, en juin et en décembre. Le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec et Emploi-Québec organise ces journées auxquelles s’associe Pôle emploi.
Des centaines de postes sont proposés dans des secteurs ciblés.

Tout savoir sur Journées Québec et s’inscrire

 

Publié le 25 October 2018
PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Nouvelle fenêtre)

Les dates à retenir !

► Du 13 au 15 novembre 2018

     Destination Canada - Paris

 

► Du 1er au 2 décembre 2018

     Journées Québec - Paris

L'Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ)

Visuel OFQJ

Implanté en France et au Québec, l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) conseille et soutient chaque année de jeunes adultes (18-35 ans) dans leur projet de mobilité professionnelle : stage, emploi temporaire, volontariat, entrepreneuriat, participation à un événement, mission commerciale, délégation thématique, etc.

Une convention de partenariat lie Pôle emploi et l’OFQJ pour favoriser l'insertion professionnelle des jeunes demandeurs d'emploi. Déjà plus de 6 000 d’entre eux ont bénéficié de ce programme, dont 630 en 2017.

Pour en savoir plus

Un départ, ça se prépare

Consultez les e-services gratuits sur Emploi Store espace international : informations sur le marché du travail, programmes et sessions sur l’immigration, simulateur d’entretien virtuel, modules de formation en anglais

Préparer votre projet de mobilité au Canada

► Adaptez votre CV au format québécois

Ces articles peuvent vous intéresser :

Le Québec en quête de soudeurs

Le projet pilote "Québec-France pour l’emploi"