Besoins en main-d'œuvre - Trois millions de recrutements prévus en 2022… À vos CV !

Plus de trois millions de postes seraient à pourvoir en 2022. Services aux particuliers, aux entreprises, commerces… Les opportunités ne manquent pas !

BMO 2022

Si vous êtes actuellement à la recherche d’un emploi, vous pourriez bien trouver votre graal cette année. En effet, selon la dernière enquête « Besoins en main d’œuvre » de Pôle emploi, plus de trois millions de recrutements seraient en projet pour 2022 (3 046 000 exactement), soit 12 % de plus que l’an dernier. Et, bonne nouvelle, 71 % de ces intentions d’embauche concernent des emplois durables (CDI ou contrat de plus de six mois) !Autre enseignement de cette enquête : plus des deux tiers des postes à pourvoir émanent d’entreprises de moins de 50 salariés (dont 47 % dans celles de moins de dix salariés). Une aubaine si vous aspirez à travailler dans une entreprise à taille humaine.

Les services aux particuliers représentent 38 % des intentions d’embauche

Transports, industrie, hébergement-restauration… : cette hausse inédite des projets de recrutement touche la plupart des secteurs. C’est dans les services aux particuliers que les besoins se font le plus ressentir : ils représentent en effet 38 % des intentions d’embauche. Viennent ensuite les services aux entreprises avec 24 % (+ 11 % de projets de recrutement supplémentaires par rapport à 2021). Les besoins sont également importants dans le commerce (12 %), l’industrie (9 %, + 24 % par rapport à 2021), la construction (9 %) et l’agriculture (8 %).

Des besoins prononcés pour les viticulteurs, les serveurs et agents d’entretien

Les 10 métiers qui recrutent le plus…

En tête du classement des métiers qui recrutent le plus cette année : les viticulteurs, arboriculteurs salariés et cueilleurs (voir aussi ici). Suivent les serveurs de café et de restaurants, les agents d’entretien de locaux (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles compris), les aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine, les agriculteurs salariés ou ouvriers agricoles. Viennent ensuite, en sixième position, les aides-soignants, en septième les aides à domicile et aides ménagères, et les professionnels de l’animation socioculturelle. Enfin, on recherche également des ouvriers qualifiés de l’emballage et manutentionnaires, et des employés de libre-service.
Si vous êtes jeune, sachez que votre profil peut tout particulièrement faire mouche pour des postes de serveurs, d’aides, d’apprentis et d’employés polyvalents de cuisine, ou encore en tant que professionnel de l’animation socioculturelle. On y recrute en effet en moyenne plus de jeunes qu’ailleurs !
Les chômeurs de longue durée ont de leur côté davantage de chances de décrocher un poste d’agent d’entretien de locaux ou d’aide à domicile/aide-ménagère. Ces derniers métiers font même partie des 10 qui peinent le plus à recruter. C’est donc le moment ou jamais de tenter votre chance !

Couvreurs zingueurs et aides à domicile particulièrement recherchés

les 10 métiers qui recrutent le plus

Pour accéder à l'infographie entière, cliquez sur l'image.

Lien vers infographie (nouvelle fenêtre)

… et les 10 métiers qui peinent le plus à trouver preneur

L’enquête de Pôle emploi met par ailleurs en avant dix métiers où les difficultés de recrutements sont particulièrement importantes, principalement du fait d’un manque de candidats (raison citée par 86 % des recruteurs) ou de profils inadéquats (71 %).
Ce sont les couvreurs et couvreurs zingueurs qualifiés qui manquent le plus à l’appel, avant les aides à domicile et aides ménagères, puis les pharmaciens. Ensuite, dans l’ordre : les chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers et forgerons qualifiés, puis les mécaniciens et électroniciens de véhicules, carrossiers automobiles, conducteurs de transport en commun sur route, plombiers, chauffagistes (ouvriers qualifiés), les infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices, et enfin menuisiers et ouvriers qualifiés de l’agencement et de l’isolation.
Si vous êtes en recherche d’emploi ou simplement lassé de votre profession actuelle, et qu’un de ces métiers attise votre curiosité, peut-être est-ce le moment d’engager une réflexion sur une éventuelle reconversion.

Les 25 métiers en croissance depuis cinq ans

Métiers liés aux fonctions commerciales, au numérique, ou encore à la santé sont également en plein essor depuis quelques années. C’est ce que le réseau social professionnel LinkedIn a mis en avant en janvier dernier, en publiant un classement identifiant 25 métiers tout particulièrement en croissance depuis cinq ans.
Les plus demandés figurent dans le secteur du commerce : responsable des opérations commerciales (en 1re position) et responsable du développement (2e). Viennent ensuite plusieurs professions en lien avec les ressources humaines (conseiller en insertion professionnelle, 6e, chargé de recrutement, 9e, assistant de formation, 16e…) ou avec la santé (infirmier coordinateur, 14e, infirmier de santé au travail, 15e). Sont également très demandés les assistants facturation (3e), conseillers clientèle (banque et assurances, 4e), ingénieurs en fiabilité de site (5e), consultants en télécommunications (7e), agents immobilier (20e) ou encore consultants data (25e).

Liens utiles

• Pour consulter l’intégralité de l’enquête " Besoins en main d’œuvre » 2022 "
• Le classement LinkedIn des métiers en croissance :