La formation dans tous ses états !

Pour gravir un palier dans votre carrière, mettre à jour vos connaissances ou apprendre un nouveau métier, vous allez devoir vous former. Vous former, d'accord, mais comment ? Entre la diversité des acteurs intervenant en ce domaine et la multiplicité des méthodes utilisées, vous allez avoir l'embarras du choix. Autant se faire dès maintenant une idée du paysage actuel de la formation.

paragraphe-image-23

MOOC ou « serious game »? Pour vous former, faites vos choix

MOOC, SPOC et "serious game" sont pour vous des termes  hermétiques ? Pourtant, il s'agit là d'outils permettant de se "former autrement".
Les "MOOC" ("Massive Open Online Course") sont des cours en ligne. Souvent complémentaires des formations assurées en présentiel, ils sont également un précieux outil pour aborder un nouveau domaine. Ces "cours en ligne ouverts ou massifs" sont gratuits et ouverts à tous. Ils se composent de vidéos, d'exercices pratiques, ou encore de quiz pour tester votre apprentissage. Ils font même parfois l'objet de certificats pouvant être valorisés !

Plus ou moins spécialisés, ils peuvent répondre à des besoins ponctuels d'apprentissage ou faciliter les premiers pas d'une reconversion.Si cette perspective vous semble encore trop théorique, allez donc lire le témoignage de Nadir, qui grâce aux MOOC, a pu évoluer du métier de développeur vers celui de "data scientist".

Vous pouvez bénéficier gratuitement de ceux accessibles sur l'Emploi store, ainsi que de ceux de nos partenaires :
- "Fun Mooc", projet lancé par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, propose plus de 150 cours, conçus par des professeurs de l'enseignement supérieur.
- OpenClassRooms propose de nombreuses formations en ligne, avec une forte orientation vers le numérique. En tant que demandeur d'emploi, vous pouvez bénéficier de trois mois d'accès gratuit à l'offre "premium solo".

Il existe encore d'autres types de formations à distance, variantes du MOOC : les COOC ("Corporate Online Open Course"), conçus sur mesure par des entreprises pour leurs collaborateurs, les SPOCs ("Small Private Online Course"), contenus de e-learning dispensés auprès d'un public limité. Enfin, les "serious game" sont un autre outil qui mobilise des ressorts ludiques aux vertus pédagogiques, sous des formats variés (3D, simulations...).

Les partenaires de la formation

D'autres organismes intervenant dans le champ de la formation investissent la formation en ligne. Ainsi, pour les personnes récemment arrivés en France, l'AFPA (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes) a créé un MOOC de français langue étrangère (FLE).
Plus globalement, de nombreux organismes interviennent dans le champ de la formation professionnelle, tels le GRETA, le CNED (Centre national d'enseignement à distance), ou encore les CFA et les différentes chambres des métiers.

En matière de formation, rappelons que Pôle emploi n'est pas le seul financeur. Vous pouvez bien sûr utiliser votre compte personnel de formation (CPF), mais aussi solliciter le conseil régional par exemple (financeur majeur des formations des demandeurs d'emploi), les OPCO : opérateurs de compétences, qui disposent de financements en fonction des priorités locales et s’adressent davantage aux salariés en transition professionnelle. Et si ceux-ci ne peuvent prendre en charge votre formation, vous pouvez faire une demande d'aide individuelle à la formation (AIF) auprès de votre conseiller, qui vous orientera en fonction de votre projet et de votre situation sur la meilleur solution à mettre en oeuvre.

on est là pour vous

#22 - Le financement de sa formation

La formation dans tous ses états !

Mettez votre grain de sel dans le numérique !

Le secteur numérique vous intéresse, et vous vous dites que décidément, vous avez pris la mauvaise orientation quand vous étiez au lycée ? Pas de problème ! Important recruteur, le secteur numérique propose de nombreuses formations ouvertes sans condition d'expérience ou de diplôme. Mieux, votre inexpérience pourrait bien même être un atout.

En effet, si elle est importante dans tous les secteurs professionnels, la notion de diversité est particulièrement recherchée dans le numérique. C'est notamment le parti pris de l'école 42, telle que la présente son co-fondateur (avec Xavier Niel, Nicolas Sadirac et Florian Bucher), Kwame Yamgnane. Selon lui, le secteur a intérêt à attirer des gens "hyper différents", car "l'invention de nouveaux services se fait quand vous êtes capables d'avoir des gens qui pensent différemment".

Par ailleurs, le secteur cherche de plus en plus à ouvrir ses portes aux femmes, qui y sont sous-représentées, comme nous expliquait récemment la chercheuse Isabelle Collet. Entièrement gratuite et accessible sans diplôme, l'école 42 prépare aux métiers du code et du développement informatique, au cours de formations durant de deux à trois ans. De quoi sans doute vous offrir des opportunités que vous n'auriez pas soupçonnées !