Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé

Recrutement : trois idées pour attirer les candidats

Vous peinez à recruter ? Les candidatures se font rares ? En cause parfois le logement, la mobilité quotidienne ou la garde d’enfants. Au-delà des avantages que vous proposez dans le contrat, n’hésitez pas à promouvoir les dispositifs destinés à lever ces difficultés.

Faciliter l’accès à un logement pendant la période d’essai

Lorsque votre localisation géographique manque d’attractivité et que votre secteur peine à recruter, proposer un logement pendant la période d’essai peut inciter le candidat à choisir votre entreprise. Pour exemple, l’opération "New Deal" a été lancée par l’agence des territoires d’Auvergne qui promeut un grand nombre d’offres d’emploi de la région.
Cette opération comprend le remboursement des trois premiers mois de loyer pour faciliter l’accueil et valider les projets de mobilité des candidats.

Faciliter la mobilité du candidat en l’informant sur les aides possibles

Vous avez sélectionné un candidat qui ne dispose pas de moyen de locomotion pour se rendre sur le lieu de travail ? Informez-le sur le programme solidaire Renault Mobiliz dont Pôle emploi est partenaire. Le dispositif, qui a pour objet de faciliter le retour à l’emploi, concerne l’entretien, la réparation, la vente de véhicules d’occasion ainsi que la location longue durée avec option d’achat de véhicules neufs à prix coûtants.

Il existe aussi des associations proposant des prêts de véhicules (l’Amie, association TMS, etc.) ou louant à faible coût (association Papa Charlie).
Certains Conseils régionaux mettent également en place des dispositifs spécifiques à l’instar de « En route pour l’emploi » de la région Hauts-de-France.

Fidéliser le candidat avec une crèche d'entreprise

La crèche mutualisée d’entreprise est une solution pour attirer les salariés et les fidéliser. Babilou, People & Baby, Les Petits Chaperons rouges et autres, permettent à l’employeur de réserver des places pour ses salariés quelle que soit la taille de l’entreprise.

Si l’employeur complète la cotisation des collaborateurs, il bénéficie en retour d’une déduction de 50% du montant des dépenses au titre du crédit d’impôt famille (plafonné à 500 000 euros par an) ainsi que d’une déduction des charges sur l’impôt sur les sociétés.

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Nouvelle fenêtre)