Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Formation

Connaissez-vous les SPOCs ?

Après les MOOCs, voici venir les SPOCs (« Small Private Online Course ») dans le paysage des formations en ligne. De quoi s'agit-il au juste ?

Qu'entend-on par « SPOC » ?

Le « SPOC » (« Small Private Online Course ») fonctionne sur le même modèle de cours à distance que les MOOCs, mais comme leur nom l’indique, ne sont pas ouverts à tous.

S comme « Small* »

Le SPOC a les caractéristiques du MOOC, à la différence près... qu'il n’est pas ouvert à tous. Réservé à une trentaine de participants, animé par un formateur, il peut être comparer à une formation de e-learning, existante depuis quelques années.

Le SPOC est soumis à un processus de sélection. Le choix de cet accès limité est volontaire, pour rendre la formation plus efficace et limiter le taux d'abandon des participants, élevé chez les MOOCers.

Les avantages d'un tel modèle ?

  • Un meilleur encadrement et un meilleur suivi de l’apprenant. Le formateur suit les participants de manière individualisée, ce qui augmente leur chance de réussite et réduit le taux d’abandon ;
  • une relation « de proximité » entre les apprenants, ainsi qu’avec leur formateur.

P comme « Private* »

Un SPOC est privé : il est destiné à un public ciblé.

Le SPOC dans le monde universitaire

Le SPOC est souvent proposé pour obtenir un diplôme. L’idée : donner la possibilité aux apprenants de suivre des cours en ligne via les vidéos, d'accéder à des contenus pédagogiques et d'effectuer un travail collaboratif sur des projets. Le système de suivi facilite l’évaluation des étudiants en fonction de leur niveau « réel », mettant ainsi un terme au problème de notation posé par les MOOCs.

A noter : à la différence des MOOCs, l'accès à un SPOC est en général payant pour les participants.

Le SPOC en entreprise

Il est conçu sur mesure pour les besoins d’une entreprise.

Dans un livre blanc intitulé « Analyse du marché français des SPOC », rédigé par Delphine Termignon, conceptrice pédagogique multimédia, et Denis Moalic, chef de projet spécialisé en e-learning, « les principaux clients sont les grandes entreprises (Orange, Alcatel-Lucent, Thalès, Airbus, SOPRA, EDF, SNCF, etc…) et les grandes institutions publiques (ministères) sur le marché des SPOC ».

Les participants ? Un groupe de salariés au sein d’une entreprise, ou des professionnels issus d’entreprises différentes.

Le SPOC est un format plus adapté que les MOOCs pour les entreprises :

  • Les apprenants sont accompagnés individuellement.
  • Elles doivent pouvoir être sûres que leurs collaborateurs vont développer leurs compétences et ne pas seulement recevoir de l’information ou des connaissances.
  • Les entreprises peuvent avoir des éléments stratégiques leur interdisant la notion d’ouverture.

Selon D. Termignon et D. Moalic, « actuellement 80% des clients du format SPOC sont des entreprises (B2B2C). Les clients individuels (B2C), ne représentent que 20% des apprenants ».

O comme « Online* »

Le SPOC s’apparente aux formations e-learning existantes depuis plusieurs années.

Les avantages :

  • Pas de déplacement. L'apprenant évite l'inconvénient du transport et l'éloignement géographique.
  • Flexibilité (formation ouverte 24h/24, 7j/7, même s’il faut prévoir des activités synchrones comme des classes virtuelles à horaire fixe), choix du meilleur moment pour se former (des cours à son rythme), pas de contrainte de temps.
  • Faible coût de formation (locaux, déplacement des formateurs, ...).
  • Une approche pédagogique centrée sur l’utilisateur. 
  • Possibilité de certifier l’acquisition de compétences

Les bénéfices pour les entreprises :

  • Possibilité de former un grand nombre de collaborateurs (plusieurs groupes en parallèle et répétition des sessions à coûts réduits) et ainsi rentabiliser l’investissement dans le développement du contenu.
  • Pas d’immobilisation des collaborateurs sur plusieurs jours.
  • Développement de la collaboration à distance entre les salariés.
  • Personnalisation du contenu au besoin de l’entreprise.

Les formations en ligne nécessitent que l'apprenant soit autonome. Cela requiert de l'autodiscipline et de l'organisation.

C comme « Course* »

Le formateur

Un SPOC est avant tout animé par un expert du terrain, reconnu dans son domaine. Il accompagne tous les apprenants grâce à des cours vidéo et des contenus en ligne, des outils de forum, de « chat » et de visioconférences, accessibles pour les apprenants depuis chez eux.

L’apprenant intègre un groupe actif où chacun apprend des autres et consolide ses savoirs en apprenant aux autres (« social learning »), permettant une montée en compétence plus rapide.

Gain de compétences et diplôme à la clé !

Au terme de la formation, les participants acquièrent un diplôme, qu’ils pourront valoriser auprès de leur employeur ou de recruteurs.

Les salariés, quant à eux, acquièrent des compétences. Le responsable formation et les managers peuvent mesurer le ROI de la formation grâce à un bilan de l’activité des salariés.

Les SPOCs, mieux que les MOOCs ?

MOOCs et SPOCs répondent à des besoins différents, et ciblent des publics différents.

Les MOOCs démocratisent l’enseignement. Les SPOCs, quant à eux, correspondent plus à des besoins identifiés, pour un public d’étudiants ou de salariés, en recherche de gain de compétences ou en reconversion. 

Petit lexique

* Small Private Online Course : « Petits cours privés en ligne »

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)

Vidéo du dossier

Apprendre autrement