Serrurier-métallier, portes ouvertes sur un métier indispensable du BTP !

Aussi bien en atelier que sur les chantiers, le métier de serrurier-métallier, vous permet d’être au cœur de la conception de pièces d’architecture légères, et de devenir un véritable artisan des bâtiments.  

paragraphe-image-23

A ne pas confondre avec la métallurgie, la métallerie est l’une des branches du bâtiment (BTP) dont font partie les corps de métiers en charge de la fabrication et de la pose d’installations métalliques, telles que les passerelles, les rampes, les escaliers, les garde-corps et les mécanismes de fermeture. Si la filière du métal est une filière peu connue du BTP, elle n’en reste pas moins attractive avec, selon le dernier rapport de l’Union des métalliers, plus de 18 600 entreprises et 65 000 salariés.
Parmi les métiers clés de ce secteur, celui de serrurier-métallier, particulièrement recherché par les entreprises, qui peinent à recruter les profils adéquats.
Entre conception, travail manuel, manipulation de différents matériaux et innovation technologique, découvrez un métier passionnant, indispensable à la construction des bâtiments et qui réveillera peut-être l’artisan qui sommeille en vous !

Devenez un artisan du bâtiment

Si vous êtes minutieux, attentif, que vous aimez la géométrie, la conception et la fabrication d’objets, et que la manipulation de matériaux ne vous fait pas peur : choisissez le métier de serrurier-métallier !
Essentiel dans l’ouvrage des bâtiments, ce métier offre des fonctions variées et permet de travailler aussi bien à la construction d’ouvrages d’apparat qu’à la sécurisation de sites. C’est aussi un métier qui évolue en fonction des technologies (avec la domotique par exemple) et des normes environnementales.

En devenant serrurier-métallier, vous serez principalement amené à travailler au cœur des ateliers de fabrication, où vous manipulerez des outils mécaniques et électriques (perceuse, poinçonneuse, etc.), mais également des machines numériques, notamment au travers d’outils destinés au DAO (dessin assisté par ordinateur).

En prenant cette voie :

  • Vous serez en charge de la réalisation de nombreux ouvrages métalliques comme les portails, les charpentes, les escaliers, les ouvrages de menuiserie métallique, mais aussi des ouvrages d’art (ouvrages forgés), à partir de plans conçus par des architectes ou conçus par vos soins,
  • Vous utiliserez des techniques spécifiques de soudures, comme la « soudure à l’arc » (technique qui permet d’élever la température des matériaux manipulés) et vous manipulerez tous les types de métaux possibles, ainsi que des matériaux innovants comme le carbone,
  • Sur les chantiers, vous serez en charge de la pose des ouvrages fabriqués en atelier. Attention, si vous avez une tendance au vertige s’abstenir, car vous pouvez être amené à installer des ouvrages de grandes dimensions et donc à travailler en hauteur !
  • Vous jouerez également un rôle clé dans la sécurisation de bâtiments en installant des systèmes d’alarme, et dans la sécurisation d’habitations individuelles, en posant ou remplaçant des serrures, des systèmes de fermeture et des blindages de portes.
Rejoindre ce corps de métier c’est vous donner la possibilité de faire un travail aussi bien manuel qu’à la pointe de la technologie, et de façonner des ouvrages clés, à différentes étapes de la conception des bâtiments… Tout un programme !

Cap sur les formations !

La formation est indispensable pour devenir serrurier-métallier, et plusieurs cursus sont possibles, du CAP au BTS, en passant par le BEP, le Bac pro et le Bac techno.

Si vous souhaitez vous orienter après la classe de 3ème, vous pourrez notamment opter pour le CAP serrurier métallier, le CAP ferronnier ou encore le Brevet professionnel serrurerie-métallerie.

Avec un niveau Bac, vous pouvez, entre autres, suivre le cursus de dessinateur d’ouvrages de métallerie, et avec un niveau post Bac, des formations comme le BTS enveloppe des bâtiments, le BTS constructions métalliques ou le titre professionnel de technicien supérieur d’études en construction métallique sont à votre portée.

Le réseau CARIF OREF recense un catalogue complet de formations auquel vous pouvez vous référer, et Pôle emploi met également à votre disposition un outil de recherche et un catalogue (la Bonne formation), afin de vous aider à trouver le cursus qui vous convient le mieux. V
ous pouvez également vous renseigner auprès de la filière, dont plusieurs acteurs, comme le syndicat français de la construction métallique ou l’observatoire des métiers du BTP mettent à votre disposition les informations nécessaires concernant les différents cursus, ainsi que les lieux de formation possibles sur tout le territoire.

Si vous êtes demandeur d’emploi, vous êtes peut-être éligible à l’aide individuelle à la formation (AIF), qui vous permettra de prendre en charge tout ou partie du financement de votre cursus.
Contactez votre conseiller Pôle emploi afin qu’il vous guide dans cette démarche.

Un marché porteur et de belles perspectives d’évolution

Le métier de serrurier-métallier est un métier très demandé par les entreprises du secteur, et les offres d’emploi se comptent par centaines ! Rendez-vous sur le site de pole-emploi.fr pour consulter sans plus attendre toutes les offres disponibles. 

En plus d’être un métier porteur, devenir serrurier-métallier vous offre de belles perspectives d’évolution. Ainsi, après quelques années de pratique, vous pourrez devenir chef d’équipe ou chef d’atelier, chef d’entreprise en serrurerie-métallerie, vous pourrez encadrer un chantier ou prendre la voie technico-commerciale au sein d’un bureau d’études. Vous pourrez également profiter des passerelles qui existent entre les différents corps de métier du BTP et vous reconvertir par exemple, dans la ferronnerie ancienne ou contemporaine, la rénovation d’ouvrages ou la décoration. A vos CV !