Les réseaux sociaux de la sphère privée

Un réseau social est un ensemble d'identités sociales, telles que des individus ou encore des organisations, reliées entre elles par des liens créés lors d'interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social. Avec le web 2.0 et l’arrivée des nombreuses plateformes de discussions et d’échanges, vous pouvez maintenant partager votre passion pour l’art, les voyages, le sport, la politique… Petit tour d’horizon de quelques réseaux sociaux à usage non professionnel.

Les réseaux sociaux généralistes pour discuter

Ils sont nombreux et diversifiés mais voici les principaux à retenir :

Facebook est un réseau social créé en 2004 par Mark Zuckerberg alors étudiant à l'Université de Cambridge dans le Massachusetts. Au départ, ce réseau social a été conçu comme un outil à l'usage des étudiants. Ces derniers pouvaient y discuter, y développer leur réseau social et mettre ainsi en valeur leur popularité. Rapidement Facebook s'est ouvert à certaines entreprises, puis à toute personne désirant s'inscrire. Aujourd'hui plus d'un demi-milliard d'internautes l'utilisent, ce qui en fait l'un des principaux sites Internet au monde. 
Les fonctions de Facebook se sont enrichies d'année en année. D'un simple outil de communication entre individus permettant de maintenir et de cultiver des relations amicales dans un cadre virtuel, on peut maintenant utiliser ce site pour jouer, pour enrichir ses relations, pour faire part de ses goûts et de ses passions, ou encore pour partager son statut, ses photos, des liens et des vidéos. Facebook est aussi utilisé par les entreprises, les artistes pour leur promotion grâce aux pages fans accessibles à tous.
Pourquoi il faut y être : la communauté est très importante, il est donc très facile d'y retrouver des membres de son entourage. C'est aussi un moyen de communiquer très efficace. 

Myspace met à disposition de ses membres un espace web personnalisé permettant de présenter des informations personnelles et aussi de faire un blog. Ce qui fait aujourd’hui la réputation de MySpace sont les nombreux groupes musicaux qui ont pris possession de cet espace.

Twitter permet le micro blogging. Il sert à envoyer des messages de 140 signes (ou "tweets") aux internautes qui suivent chaque compte : les « followers » ou « abonnés ». Twitter a enregistré une très forte progression et compte 5,2 millions d’abonnés français qui envoient chaque jour 1,5 millions de tweets (source Médiamétrie, juillet 2012). Outre son côté populaire, c’est un lieu d’expression pour les hommes et femmes politiques ainsi que les médias.
Pourquoi il faut y être : pour suivre l'actualité en direct. Twitter permet de publier rapidement l’information. Twitter se positionne comme un « réseau d’experts » diffusant des actualités en continu, à mi chemin entre une plateforme sociale et un média.

Les sites de partage pour échanger

Youtube et Dailymotion sont moins « social » et permettent la mise en ligne et le partage de vidéos. Vous y trouverez des vidéos politiques, d’humour, de sport, de musique, de cinéma, d’art etc… Et vous pourrez laisser un commentaire sous chaque vidéo.

FlickR 
Le principe : fondé en 2004, FlickR est un réseau social de photos. Les photographes, professionnels ou amateurs, peuvent y télécharger leurs photos. Les comptes gratuits ne peuvent charger qu'un nombre limité de photos.
Pourquoi il faut y être : FlickR peut servir de portfolio pour les photographes. C'est aussi une incroyable base de données photos grâce aux photos libres de droits.

Instagram 
Le principe : c’est une application et un service de partage de photos et de vidéos disponible sur plates-formes mobiles de type IOS et Android.
Pourquoi il faut y être : cette application permet de partager ses photographies et ses vidéos avec son réseau d'amis, de noter et de laisser des commentaires sur les clichés déposés par les autres utilisateurs. Les applications telles qu'Instagram contribuent à la pratique de la phonéographie, ou photographie avec un téléphone mobile.

Les réseaux de services

Outre les réseaux de rencontre, on trouve de nombreux réseaux dits de « services ».

Ma-residence vous propose d’échanger des bonnes adresses, des services et de parler de vos expériences entre voisins, il en va de même pour Voisineo.

N’oublions pas bien sûr Copains d’avant qui est présent depuis des années et Trombi qui vous permet de voir les têtes d’anciens compagnons de classe !.

Voilà, nous avons fait le tour, il ne reste plus qu’à franchir le cap et à vous lancer dans l’aventure ! Vous seriez surpris du nombre d’amis ou de relations qu’on peut retrouver sur ces réseaux sociaux.

Dernier conseil : ne devenez pas paranoïaque avec les histoires de confidentialité, ce qu’il faut c’est savoir bien paramétrer son compte pour que certaines informations ne soient visibles que par vos meilleurs amis ou votre famille.