Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Numérique, télécommunication

Les métiers du cinéma d'animation

2D, 3D,... découvrez un secteur en pleine expansion depuis une vingtaine d'années !

Le cinéma d’animation : qu’est-ce que c’est ?

C’est d’abord une activité ancienne : savez-vous que le premier dessin animé sur pellicule cinéma a été réalisé en 1908 ? Il s’agit de « Fantasmagorie » d’Emile Cohl (film en noir et blanc et muet).
Bien entendu depuis, le cinéma d’animation a connu une expansion énorme avec des studios d’envergure internationale qui se sont spécialisés dans ce domaine.

Le mot « animation » regroupe plusieurs techniques : le dessin animé, les papiers découpés, les marionnettes animées, les images de synthèse. Toutes ces techniques reposent sur l’ « image par image ».

C’est une activité importante. En effet, selon une étude réalisé par ledu Centre national du cinéma et de l'image animée en collaboration avec le Syndicat des Producteurs de films d'animation publiée en avril 2017, en 2015 :

  • 34 films inédits d'animation sont sortis en salle ;
  • les chaînes nationales ont diffusé 13 925 heures d'animation sur l'ensemble de la journée ;
  • 141 films ont été diffusés à la télévision (+18,5% par rapport à 2014, soit +22 films) et +102 films par rapport à 2006 (39 films). La hausse de l'offre de films d'animation depuis 2005 est due en partie à l'arrivée des chaînes de la TNT gratuite.

Les métiers du cinéma d'animation

Selon la convention collective de la production de films d’animation, il y a 13 grandes filières métiers.

Il y a bien entendu une filière administrative et commerciale puis 12 filières plus spécifiques au secteur.

 

La filière réalisation

il s’agit des métiers qui concourent à la bonne réalisation du film comme par exemple le story-boarder qui assure l’adaptation graphique, le développement du découpage et le timming du story board (découpage du scénario d'un film où chaque scène est illustrée par un ou plusieurs dessins) ou le directeur artistique qui veille tout au long de la production au respect du style et des critères artistiques et graphiques d’une œuvre sous la direction d’un réalisateur.

 

La filière conception

Ce sont tous les métiers qui concourent à la représentation graphique de tous les éléments du film d’animation (personnages, paysages, lieux etc.).

 

La filière « lay out » mise en forme

Ce sont les métiers qui permettent de décomposer les plans en éléments indépendants et de spécifier la position de chacun de ces éléments dans le temps.

 

La filière animation

Ce sont les métiers qui permettent de porter à l’écran le jeu des personnages et/ou les animations d’effets spéciaux requis par la réalisation.

 

La filière décors, rendu et éclairage

Métiers qui réalisent les éléments d’un décor : couleurs, ambiances et lumières.

 

La filière traçage, scan et colorisation

Grande variété de métiers comme gouacheur (mise en couleur au pinceau des éléments graphiques), opérateur scan (numérisation des éléments graphiques), coloriste (mise en couleur numérique des éléments graphiques préalablement numérisés) ;

 

La filière production, régie

Ce sont les différents métiers qui permettent la réalisation d’un film sur le plan technique et administratif.

 

La filière exploitation, maintenance

Ce sont l’ensemble des métiers qui permettent la finalisation technique d’un film pour qu’il soit exploité.

 

La filière recherche et développement

Ce sont les métiers qui travaillent sur les évolutions techniques pour améliorer le réalisation de films d’animation.

 

Vous pouvez consulter la convention collective sur le site Syndicat des Producteurs de Films d'Animation : http://www.animation-france.fr/ qui présente les différents métiers de chaque filière et qui donne la liste de certaines écoles préparant aux métiers de l’animation.

Les studios expriment un certain nombre de manques, pour la série comme pour le long-métrage, et dont certains sont spécifiques à celui-ci ou à celle-là :

  • des storyboarders sachant se servir de l'outil informatique
  • des professionnels au niveau de la phase Animatique
  • des équipes de production, de management
  • des directeurs et des chargés de production formés aux diverses techniques de fabrication
  • des professionnels formés au cross-média
  • des designers formés spécifiquement à la 2D numérique
  • l’anglais doit être plus largement et mieux maîtrisé : ce n’est pas un « plus » mais une nécessité. 

Consultez les offres sur pole-emploi.fr.

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
Les métiers du cinéma d'animation