Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Nautisme : une passion française

Le nautisme

Derrière ce loisir se cache un vrai secteur industriel et artisanal, regroupant une multitude d'activités, de la construction de navires de plaisance à la maintenance.

Le nautisme, une multitude d'activités

Il regroupe 4 grandes familles de métiers :

  • la production,
  • la maintenance et les services portuaires,
  • les services de loisirs,
  • le commerce.

Cette activité est surtout présente dans les zones côtières (PACA, Bretagne, Normandie, Pays-de-la-Loire, Centre, Poitou-Charentes, Aquitaine, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais, etc.). 

Production de bateaux de plaisance

La France bien positionnée

La France est le second fabricant mondial de bateaux de plaisance et le 1er en Europe (1er rang mondial pour la fabrication de voiliers avec le groupe Bénéteau-Jeanneau).

Plus de 72,4 % de la production est destinée à l’exportation, essentiellement vers l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Italie pour les pays de l’Union européenne, et les États-Unis (source : L'observatoire des ports de plaisance - rapport 2015).

Les profils recherchés

Les entreprises font appel à du personnel qualifié, capable de s’adapter aux évolutions technologiques.

Quelques métiers, de la conception à la construction d'un bateau : architecte ingénieur naval (H/F) - fiche ROME H1206, stratifieur mouliste (H/F) - fiche ROME H3203, menuisier (H/F) - fiche ROME H2206, soudeur (H/F) - fiche ROME H2913, chaudronnier (H/F) - fiche ROME H2903, peintre (H/F) - fiche ROME H3404.

Maintenance et services portuaires

Qui veut naviguer doit pouvoir accoster. Le cœur de métier du nautisme est constitué des entreprises de réparation et de maintenance navale, de services portuaires ou d'arrimage et débardage (services auxiliaires des transports par eau, manutention portuaire).

Les activités de production, maintenance et services portuaires requièrent de la technicité. C'est pourquoi la moitié des emplois sont occupés par des ouvriers qualifiés. Les salaires y sont plus élevés par rapport aux autres activités du secteur. 

Malgré le surplus d'activité de la plaisance durant l'été, la saisonnalité en matière de maintenance et de services portuaires n'est pas très marquée. Elle est même quasiment inexistante dans les activités de réparation et de maintenance.

Quelques métiers d'entretien et de réparation de bateaux : technicien de maintenance de bateaux de plaisance (H/F) - fiche ROME I1601, électricien de maintenance (H/F) - fiche ROME I1309, ajusteur mécanicien (H/F) - fiche ROME H2901.

Services de loisirs

Les services de loisirs constituent une part importante dans le domaine du nautisme. On y retrouve les entreprises de locations de bateaux ou d'articles de loisirs et de sport.

Sont compris également les entreprises et associations d'activités sportives (la plongée, notamment).

Sports et loisirs nautiques : un secteur marqué par une forte saisonnalité

Ces activités sont extrêmement touristiques et l'emploi dans ce secteur est marqué par une très forte saisonnalité (juillet - août). La saison est très courte et un emploi saisonnier sur deux n'excède pas 2 mois. La majorité des contrats sont à durée déterminée.

Moniteurs de voile (H/F), skippers (H/F)... des métiers recherchés en période estivale !

Commerce de détail d'articles de sport

Un salarié du commerce « nautique » ressemble en tous points à un salarié du commerce « traditionnel ».

Les femmes sont un peu plus présentes que dans les autres secteurs nautiques. La saisonnalité est assez marquée, quoique bien plus limitée que dans les services de loisirs.

Vous souhaitez en savoir plus sur le métier de vendeur d'articles de sport et loisirs (H/F) ? Consultez la fiche ROME D1211.

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)

Hissez les voiles !

Passionné(e) par la mer ? Rendez-vous en automne pour participer à de grandes manifestations :

Pour en savoir plus

Quelques sites à consulter :

Quelques sites d'emploi :

  • http://www.sea-job.com : ce site propose quelques offres à pourvoir dans le secteur de la plaisance / yatching.
  • https://www.clicandsea.fr/ : ce site vous permet de rechercher un emploi dans le maritime et le naval, et d'entrer en contact avec les recruteurs spécialistes du secteur en quelques clics.

Zoom sur...

L'industrie nautique en France, c'est :

  • En Méditerranée : 34,4% du CA national, 36,2% des emplois de la filière
  • Dans le Grand Ouest : 34,3% du CA national, 33,8% des emplois
  • En Atlantique Sud : 17% du CA national, 16,2% des emplois
  • Au Nord-Est : 13,4% du CA national, 12,7% des emplois
  • En Bretagne : 13,4% du CA national, 12,7% des emplois
  • En Pays de la Loire : 18,5% du CA national, 17,7% des emplois
  • En Normandie : 3,7% du CA national, 4% des emplois

C'est aussi :

- Services : 2,7 milliards d’euros(dont négoce & maintenance : 1,65 milliards) - 22 059 emplois

- Industrie : 1,61 milliard (12 817 emplois), dont...

  • ... construction de bateaux : 948 millions d'euros
  • ... ports de plaisance et carburants : 508 millions d'euros
  • ... glisse & pleine nature : 104 millions d'euros

Source : OuestFrance, infographie décembre 2017 

Pour aller plus loin...