Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Secteur du grand âge

Animateur en gérontologie

L'animateur en gérontologie intervient auprès de personnes âgées. Il vise à favoriser le bien-être des résidents d’une structure et à leur permettre de retrouver ou de développer une vie sociale au sein de la structure ou dans son environnement.

Un animateur travaille sous la responsabilité du directeur de la structure avec l'ensemble de l'équipe (personnel de soins, équipe de cuisine …) avec lesquels il coordonne l'ensemble des animations si nécessaire. Il peut également être amené à coordonner l'action des bénévoles et de nombreux partenaires intervenant dans la structure (coiffeur, socio-esthéticienne, intervenant gym douce, artistes, écoles…).
Différents niveaux de responsabilité peuvent exister : du contact avec le public à la coordination d’une équipe d’animateurs, ou à la direction d’une structure d’animation.

Par les animations, il renforce auprès des personnes âgées les moments de joie, de rencontres et d’échanges. Il encourage l’expression, la créativité et l’épanouissement des individus par des techniques diverses : expression corporelle, atelier d’écriture, multimédias, activités artistiques et culturelles.

L’animateur en gérontologie peut exercer en EHPAD (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), en EHPA (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées) et de façon plus rare à domicile. 

L’animateur en gérontologie a trois missions principales


L’accompagnement

  • évaluation des besoins et des attentes des personnes âgées en termes d'accompagnement,
  • en coordination avec toute l'équipe, accueil des résidents dans la structure,
  • proposition et mise en place d'un accompagnement personnalisé des résidents selon les besoins.


L’animation

  • collaboration avec l'équipe à la définition du projet d'animation, en cohérence avec le projet d'établissement et le projet de vie des personnes,
  • élaboration des programmes d'animation avec des : activités physiques (gym douce, prévention des chutes, aide à la mobilité…) ; activités intellectuelles (gym mémoire, échanges, discussions, quiz…) ; activités culturelles (visites, expositions, diaporama, concert, théâtre…) ; activités manuelles (modelage, jardinage, cuisine, bricolage…) ; activités sociales (rencontres intergénérationnelles, inter-structure…) ; activités bien-être (relaxation),
  • établissement et gestion du budget d'animation.


La coordination

  • coordination des activités avec les membres du personnel, des bénévoles des intervenants,
  • pilotage et évaluation des actions menées et ajustement des projets,
  • échange avec l'équipe de soins pour assurer une prise en compte du résident dans sa globalité,
  • communication avec les partenaires extérieurs pour créer des activités en commun et ouvrir la structure sur l'extérieur.

Quelles sont les compétences et qualités nécessaires ?

  • être dynamique et motivé,
  • être à l’écoute et disponible ; développer les relations humaines,
  • adapter ses modes de communication aux différents publics (résidents, familles),
  • avoir le sens des responsabilités,
  • travailler en équipe et en réseau (bénévoles, autres professionnels),savoir organiser et chiffrer un projet. 

Quelles formations suivre ?

Pour accéder à ce métier plusieurs voies sont possibles :

BAPAAT
Brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien, représente le premier niveau de qualification professionnelle pour l’animation et l’encadrement des activités physiques et socio-culturelles. En plus d’offrir une formation adaptée, il permet l’accès aux diplômes de niveaux supérieurs. (Niveau BEP - CAP).

BP JEPS
Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et des sports, délivré conjointement par le ministère chargé des affaires sociales et par le ministère chargé de la jeunesse et des sports atteste de la possession des compétences professionnelles de l’animateur. Pour travailler en gérontologie il est conseillé de suivre une spécialisation telle que BPJEPS spécialité « Animation sociale » dans les réseaux de la gérontologie et du handicap, afin d’acquérir des connaissances médicales spécifiques liées au public vieillissant.

DE JEPS 
Diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité : Animation socio-éducative ou culturelle - Mentions : Développements de projets, territoires et réseaux, ou Animation sociale.

DUT Carrières sociales
, option animation sociale et socioculturelle : formation de deux années d'études universitaires (IUT).


Plusieurs Universités proposent des cursus adaptés :


Université Claude Bernard Lyon 1 : Master Professionnel "Intervention et Gestion en Activités Physiques Adaptées" avec des unités de formation spécifique seniors et personnes âgées dans le cursus universitaire classique.
Un Diplôme Universitaire « activités physiques pour seniors et personnes âgées » ouvert aux professionnels

Université Paris 12 : licence professionnelle santé « Vieillissement et activités physiques adaptées ».

Diplôme de niveau 4, « animateur en gérontologie » : certaines maisons familiales rurales proposent un diplôme de niveau 4 intitulé "animateur en gérontologie" inscrit au registre des qualifications professionnelles et reconnu mais pas par la fonction publique. 

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)