Agriculture et filière végétale : des centaines d’emplois sont à pourvoir !

Agriculture ne rime pas uniquement avec troupeaux, fromages ou pâturages. Les végétaux y ont aussi toute leur place et offrent des opportunités d’emploi

paragraphe-image-23

Au-delà du monde animal, l’agriculture offre de nombreuses filières riches de variétés, et qui mettent à l’honneur le végétal sous toutes ses coutures : céréales, plantes aromatiques, aquaculture, et autres grandes cultures y sont notamment représentées. Parmi elles, trois secteurs se démarquent particulièrement par leur besoin en main d’œuvre : la filière horticulture destinée à la culture des plantes, la filière arboriculture destinée à la production des fruits, et la filière de la vigne et du vin.
Découvrez sans plus tarder les belles opportunités qui se cachent derrière ces trois filières !

Plutôt plantes, fruits ou vin ?

Si le végétal est au centre de l’horticulture, de l’arboriculture et de la vigne, ces trois filières sont bien distinctes. Un petit tour d’horizon pour y voir plus clair s’impose.

  • La filière horticulture vous offre la possibilité de travailler les plantes autour de quatre grandes spécialités : les plantes en pot ou à massif, les végétaux de pépinières, les bulbes à fleurs et les fleurs et les feuillages coupés. Les plantes travaillées et produites dans le cadre de cette filière sont ensuite utilisées pour la vente auprès des fleuristes ou des paysagistes par exemple, ou pour d’autres types de productions (grossistes, etc...). L’horticulture fait partie des plus gros employeurs de l’agriculture française avec 170 000 emplois générés, dont 20 000 emplois directement liés aux activités de production.
  • La filière arboriculture comprend toute la production des arbres fruitiers. Pommes, poires, figues… Les productions sont réparties au sein de 27 600 exploitations fruitières, et la France est le 3ème producteur de fruits et légumes au sein de l’Union européenne. La production fruitière est un secteur très concurrentiel qui nécessite de se réinventer en permanence et de garantir les meilleurs labels pour les consommateurs. Ces exigences participent notamment au fort besoin en main d’œuvre de cette filière qui recrute à tour de bras en emplois saisonniers, mais également en CDI.
  • La filière de la vigne et du vin, comme son nom l’indique bien, couvre la production viticole, et place la France comme 2ème producteur mondial. Plus précisément, le secteur couvre à la fois la culture du raisin et la transformation du raisin en vin. La filière vigne et vin produit à elle seule 17 % du vin mondial et crée 250 000 emplois directs. Du côté des exploitations agricoles, les exploitants permettent à 15 000 salariés de travailler à leurs côtés, et la filière recrute également à hauteur de 55% en CDD, si vous préférez les emplois saisonniers.

Des métiers au service du terroir

Entre ces trois filières, votre cœur balance ? Partez à la découverte des métiers d’agent horticole, d’agent arboricole et d’agent viticole, véritables métiers passion au service du terroir français, et penchez pour un retour à la terre. Les exploitants n’attendent plus que vous pour venir grossir les rangs !

  • L’agent horticole est responsable des opérations techniques relatives à la production des plantes en pot, des plantes à massif (c’est-à-dire les arbustes et les plantes fleuries), les bulbes de fleurs et les fleurs coupées. En occupant ce poste, vos principales missions seront de réaliser les semis – la mise en terre des graines – les plantations, et les récoltes. Vous serez aussi le garant du bon développement des plantes : création de plants, ombrage, traitements fertilisants…Toutes ces méthodes n’auront plus de secret pour vous. Enfin, en tant qu’agent horticole vous serez aussi amené à vous former à la biologie des végétaux. Si vous avez le sens de l’observation et de grandes capacités de mémorisation, ce métier est fait pour vous !
  • L’agent arboricole est responsable des opérations techniques liées à l’entretien et à la production d’un verger (regroupement des différents arbres fruitiers). En choisissant cette voie, vos principales missions seront la taille des différents arbres fruitiers, la protection du verger des maladies et parasites, la récolte des fruits sous la responsabilité du chef de culture. Vous serez également sollicité pour les travaux de plantation, ainsi que pour conduire et entretenir les engins agricoles du verger. En termes de compétences, la minutie et le sens de l’observation seront vos meilleures alliées, notamment pour les travaux de taille.
  • L’agent viticole est mobilisé à tous les stades du cycle de la vigne. En tant qu’agent viticole, vos principales missions seront aussi variées que ces différents stades : travaux des sols, vendanges, effeuillage seront désormais votre quotidien. Vous pourrez aussi être amené à réaliser des travaux de coupe de la vigne, des travaux de plantation ainsi que des travaux de protection des vignes. Vous devrez également vous former au cycle végétatif de la vigne et vous habituer à changer de missions en fonction des saisons. Si vous aimez le travail physique au grand air, n’attendez plus !

Avant de vous lancer, formez-vous !

Passer par l’étape formation est important et nécessaire, que vous choisissiez de devenir agent horticole, arboricole ou viticole. En effet, ces fonctions requièrent de connaître les végétaux sur le bout des doigts et les différentes techniques d’entretien et de production avant de vous lancer dans l’aventure. Trois niveaux de formation sont possibles : le brevet professionnel agricole (BPA), le Bac pro ou le certificat d’aptitude professionnelle agricole (CAPA).

Toutes ces informations sont disponibles sur le site du réseau spécialisé CARIF OREF, ainsi que sur le site du ministère de l’Agriculture qui vous permet de connaître les formations disponibles en fonction de votre région. Vous pouvez également découvrir toutes les formations présentes sur Agrorientation, le site spécialisé dans les métiers de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de l’environnement. Pour y voir plus clair et avancer dans votre projet professionnel, rapprochez-vous de votre conseiller Pôle emploi, qui vous guidera notamment parmi les différents dispositifs de formation qui sont mis à votre disposition.

L’agriculture vous accueille à bras ouverts

D’une manière générale, le domaine de l’agriculture s’organise pour se donner les moyens d’accueillir les nouveaux professionnels dans les meilleures conditions. Ainsi, vous découvrirez que de nombreuses coopératives agricoles, syndicats, associations ou réseaux de distributeurs vous donnent les clés pour bien vous lancer. Ces organismes se structurent au niveau national, à l’instar de l’Agence Nationale pour l’Emploi et la Formation (ANEFA), mais également en région, avec Vita Bourgogne par exemple, qui recense les offres d’emploi et les formations dans les métiers du vin et de la vigne en région Bourgogne, ou en fonction d’une filière agricole spécifique comme Agrosud, réseau de distributeurs autour de la vigne, de l’arboriculture, du maraîchage et des grandes cultures.
Si vous avez des doutes ou besoin d’être aiguillé dans vos choix professionnels, en complément de votre accompagnement par votre conseiller Pôle emploi, profitez des dispositifs mis à disposition par le secteur comme le syndicat agricole Jeunes Agriculteurs. Reconversion, questionnements sur une filière, recherche d’une formation… Vous ne resterez pas sans réponse !

Des recherches d’emploi facilitées

Une fois votre diplôme en poche, rendez-vous sur le site de pole-emploi.fr pour découvrir toutes les offres d’agent horticole, d’agent arboricole ou d’agent viticole.
En complément, n’hésitez pas à parcourir les différents sites dédiés aux emplois agricoles car, là encore, l’agriculture met les petits plats dans les grands pour faciliter votre recherche. Vous avez à votre disposition des moteurs de recherches dédiés aux offres d’emploi dans l’agriculture, toute filière confondue, comme lagriculture-recrute.org, le site de l’Apecita ou jobagri.com. Vous pouvez également affiner votre recherche en vous rendant sur des sites dédiés à la spécialisation que vous aurez choisie, à l’instar de vitijob.com qui recense les offres d’emploi de la vigne et du vin, et alimetiers.com qui répertorie les offres du secteur alimentaire.

De belles évolutions en perspective

Que vous choisissiez de devenir agent horticole, arboricole ou viticole, ces métiers vous offrent de belles perspectives d’évolution et, après quelques années, vous aurez la possibilité de devenir chef de culture ou chef d’équipe. Par ailleurs, en tant qu’agent arboricole, il existe aussi des possibilités d’évolution vers le métier d’arboriculteur, et d’horticulteur pour l’agent horticole.Envie de vous projeter ? Toutes ces informations sont disponibles sur le site du ministère de l’Agriculture laventureduvivant.fr.

Consulter le Dossier :